Master 1 Renaissance & Patrimoines

Héritier de la maîtrise spécialisée « Civilisation de la Renaissance » (2000) puis du master mention « Renaissance » (2004), le master 1 « Renaissance & Patrimoines », habilité en 2012, constitue la première année de formation proposée par le CESR. Débouchant sur trois spécialisation possibles en deuxième année, le master 1 accueille chaque année entre 35 et 40 étudiants venus d’horizons disciplinaires très variés (lettres, langues, histoire, histoire de l’art, philosophie, musicologie, mais aussi droit, sciences sociales, information & communication, etc.).

Au fil de ses deux semestres, le master 1 propose une formation complète et exigeante, qui réunit l’ensemble des savoirs impliqués dans les études renaissantes, et qui comprend également un certain nombre de compétences techniques transversales (par exemple les techniques de rédaction et de mise en page, la paléographie, l’histoire du livre ancien et moderne). Le programme d’enseignement est organisé de telle sorte qu’aucun étudiant ne peut demeurer enfermé dans un unique champ disciplinaire : le master met en effet en pratique du point de vue de la formation la pluridisciplinarité qui définit depuis plus d’un demi-siècle le travail de production scientifique du CESR.

Tout en permettant aux étudiants d’affiner leur projet scientifique et professionnel (UE d’ouverture, cours des Master 2 recherche et professionnalisant accessibles dès le M1, possibilité d’effectuer un stage au second semestre, etc.), le Master 1 est construit autour de la rédaction d’un véritable mémoire de recherche, dont la préparation est évaluée dès le premier semestre, et dont la soutenance a lieu en fin de second semestre. Le mémoire est encadré par un enseignant-chercheur ou un chercheur du CESR, et ce directeur de recherche joue aussi le rôle de directeur d’études : c’est avec ses conseils et son avis que sont choisis les cours suivis à chaque semestre.

À l’issue du master 1, le CESR offre trois spécialités de master 2 aux étudiants (une spécialité recherche, « Renaissance : Genèse de l’Europe moderne », et deux spécialités professionnalisantes, « Patrimoine écrit et édition numérique » et « Patrimoine culturel immatériel »). Attention cependant : l’entrée en master 2 n’est pas automatique, elle est soumise à l’accord des commissions pédagogiques de ces masters 2, qui ont chacune leur dispositif de sélection spécifique.

TĂ©lecharger le livret Ă©tudiant 2017/2018

Informations complémentaires et inscriptions sur http://cesr.univ-tours.fr