Conférence de la SACESR : "Les hérétiques au Moyen Âge. Suppôts de Satan ou chrétiens dissidents ?"

Date: 19 January 2015

Organisateur : Conférence de Monsieur André VAUCHEZ, Professeur émérite à l'Université de Paris-X, Membre de l'Académie des Belles-Lettres

Documents à télécharger : 
PDF icon 15 01 19 VAUCHEZ Conf.pdf

Résumé : 

 

 

CONFERENCE : LUNDI 19 JANVIER 2015 - 17 h

CENTRE  D’ETUDES  SUPERIEURES  DE  LA  RENAISSANCE - salle ST MARTIN

Par Monsieur André VAUCHEZ,

 Professeur émérite à l'université de Paris-X,

Membre de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres.

 

"Les hérétiques au Moyen Âge. Suppôts de Satan ou chrétiens dissidents ?"

 

An mille : les hérésies ne touchent qu’un nombre limité de personnes, appartenant à l’élite culturelle et sociale. Deux siècles plus tard, elles sont devenues de puissants mouvements contestataires qui remettent en cause l’emprise du clergé catholique. De l’Allemagne rhénane à l’Italie centrale et à l’Espagne du Nord en passant par le Languedoc, de nombreuses régions de la chrétienté sont alors « gangrenées » – pour reprendre le vocabulaire des textes pontificaux de l’époque – par diverses formes de dissidence religieuse : Cathares, Vaudois, Patarins… Un défi lancé à la papauté qui les condamne comme des hérésies et les combat par l’intermédiaire de l’Inquisition et des ordres mendiants (Dominicains et Franciscains) à partir de 1231.

Aux XIVè et XVè siècles, les accusations d’hérésie se multiplient et visent désormais tous ceux qui désobéissent à l’Église ou s’opposent à son autorité, y compris dans le domaine temporel. Le cercle des poursuites ne cesse de s’élargir et l’on finit par considérer comme des hérétiques des hommes et des femmes dont le seul tort était de dénoncer publiquement les abus du clergé et les dérives autoritaires de la hiérarchie ecclésiastique.