Colloque International : Les enfants de Caïn : la figure du criminel, de la naissance de l’imprimerie à l’anthropométrie judiciaire

Date: 15 January 2015 to 16 January 2015

Organisateur : Coordination : Amélie Bernazzani (pensionnaire en histoire de l’art à l’Académie de France à Rome – Villa Médicis 2013-2014 ; ATER à l’Université de Tours en 2014- 2015) et Annick Lemoine (chargée de mission pour l’histoire de l’art à l’Académie de France

Documents à télécharger : 
PDF icon Enfants de Cain.pdf

Résumé : 

L’un des mythes fondateurs de la culture judéo-chrétienne est un fratricide : le meurtre par Caïn de son frère Abel. Comme Robert Badinter le souligne dans son introduction au catalogue de l’exposition Crime et châtiment (Orsay, 2010), ce passage de la Genèse (4, 3-8) montre que « le crime est consubstantiel à l’être humain [et que] tout meurtrier est le fils de Caïn » (p. 17). Aussi fascinante soit-elle depuis des siècles, la figure du criminel – dont Caïn ne constitue que l’un des multiples visages – n’a pas encore été étudiée avec l’attention qu’elle requiert, en particulier pour les siècles qui précèdent la naissance de la photographie.
Ce colloque, organisé à l’Académie de France à Rome – Villa Médicis en regard de l’exposition intitulée Les Bas-fonds du baroque. La Rome du vice et de la misère, se propose de faire le point sur cette question de manière diachronique et transdisciplinaire.

Coordination : Amélie Bernazzani (pensionnaire en histoire de l’art à l’Académie de France à Rome – Villa Médicis 2013-2014 ; ATER à l’Université de Tours en 2014-
2015) et Annick Lemoine (chargée de mission pour l’histoire de l’art à l’Académie de France à Rome – Villa Médicis).

Pour toutes informations complémentaires :
patrizia.celli@villamedici.it
T. +39 06 6761245
Académie de France à Rome – Villa Médicis
Viale Trinità dei Monti, 1 – 00187 Roma
T. +39 0667611
www.villamedici.it