Conférence de la SACESR : « Gabriel Chappuys traducteur : les secrets de fabrication du Secrettaire (1588) »

Date: 11 May 2015

Organisateur : Par Madame Viviane MELLINGHOFF-BOURGERIE , Professeur Emérite (Université de Bochum)

Résumé : 

« Publié à Paris chez le libraire-éditeur Abel L’Angelier, dont le nom reste attaché à l’édition des Essais de Montaigne mais qui s’est aussi spécialisé dans la diffusion d’ouvrages traduits de l’italien ainsi que dans la publication de recueils épistolaires, le Secrettaire du Tourangeau Gabriel Chappuys (1588) est l’une des sources clés de l’épistolographie Renaissante. Mais c’est aussi un ouvrage présentant de nombreuses zones d’ombre. La première concerne la paternité même de l’ouvrage, signé G.C.T. (sive Gabriel Chappuys Tourangeau), mais que le «Translateur et annaliste du Roy» a plutôt fabriqué que conçu de son propre chef, comme il le confesse dans l’épître au dédicataire du livre le secrétaire du roi Henri III, Isaac Habert. Or, il ne s’agit là que d’une demi-confession, car ce livre – qui n'est pas seulement un manuel épistolaire – réserve bien des surprises ... ».

Viviane Mellinghoff-Bourgerie.

Professeur des universités en littérature française, spécialiste de la littérature de la Renaissance et de l’époque baroque, Viviane Mellinghoff-Bourgerie a consacré un grand nombre de publications à l’épistolaire, qu’il s’agisse d’épistolographie ou d’épistolarité religieuse et en cette qualité, a également assuré divers cours, séminaires et conférences au C.E.S.R. et à la Sorbonne. Ses recherches ont conduit à des publications concernant entre autres la diffusion des œuvres d’Erasme et la rhétorique de l’épistolarité religieuse au XVIe siècle en Italie. Outre la monumentale Bibliographie des Ecrivains Français : François de Sales, réalisée en 2007 en collaboration avec Frieder Mellinghoff, l’édition critique du Secrettaire de Gabriel Chappuys est le fruit actuel des travaux menés antérieurement dans les divers domaines de recherche.