Le clitoris : histoire d’un tabou dans la formation médicale en France à partir de l’iconographie des ouvrages anciens

Date: 27 January 2016

Organisateur : Conférence de Odile Montazeau, Sage-femme - Organisée par Concetta Pennuto

Résumé : 

17h-19h - Tours, Amphithéâtre George Sand, CHRU - Clocheville

Ouvert à tout public intéressé par l’Histoire.

Le développement de la conférence se déroule chronologiquement, portant sur les siècles passés, avec les références des auteurs et leurs livres, chirurgiens-médecins-anatomistes (dont Ambroise Paré, Mauriceau…) qui partagent les conceptions de l’antiquité, entre autre sur le plaisir clitoridien nécessaire à la reproduction.

Puis, nous tenterons d’expliciter la rupture avec cette très ancienne croyance, à partir du XVIIIe siècle. Le clitoris va disparaître des livres d’anatomie du début du XIXe siècle jusqu’à 1850, en France. Sa réapparition dans les manuels ne va pas pour autant profiter aux femmes et aux hommes car la lutte contre la masturbation bat son plein avec toute l’oppression inventée par le corps médical et la pression sociale….

Le XXe siècle sera abordé assez brièvement ; avec de nouvelles approches : Freud, plus tard le rapport Kinsey, les travaux de Masters et Johnson; les bouleversements des mentalités des années 1970 et les découvertes anatomiques des dernières années dont le « grand oiseau » clitoridien mis en évidence en 1997 par l’urologue australienne Helen Mc O’Connell.

La conclusion se veut synthétique: nul n’échappe à l’idéologie de son temps.