Nicoletta Andreuccetti

Titre de la Thèse: Cyber-instruments pour la cyber-composition. Sur l'interaction entre acte créateur et techniques de synthèse par modèles physiques dans le panorama musical contemporain.

Courriel: nicoletta.andreuccetti@gmail.com

Date de début de la thèse: 2017

Directeur (trice): Philippe Canguilhem - Ingrid Pustijana

Discipline: Musicologie

Résumé: 

La recherche technologique appliquée à la synthèse par modèles physiques, ramenant à la physicalité du monde matériel des "objets" qui émettent le son et des moyens de propagation de ce dernier, a ouvert des scénarios totalement nouveaux pour l'activité artistique. Dans un tel contexte, la question fondamentale de ce projet de thèse peut être formulée comme suit : comment la relation avec ces " nouveaux objets " peut-elle redéfinir l'action compositionnelle ? En partant d'un aperçu de la littérature scientifique qui a décrit les aspects technologiques et d'une reconnaissance de la littérature musicale produite au cours des 40 dernières années, nous entamerons une réflexion sur les stratégies et les pratiques compositionnelles qui en découlent, en étudiant comment ces nouveaux "outils" construits avec la synthèse par modèles physiques redéfinissent l'acte de composition : de l'interaction geste-instrument à la pensée physique, des processus perceptifs aux espaces virtuels.

CV court: 

Nicoletta Andreuccetti a étudié le Piano et la Didactique musicale au Conservatoire de musique de Cagliari, la Musique et les nouvelles technologies au Conservatoire de musique de Florence, la Composition avec M. Bonifacio et A. Solbiati à la Civica Scuola Claudio Abbado de Milan et s'est perfectionnée à l'Accademia Musicale Pescarese avec Ivan Fedele. Elle a également suivi des masterclasses de composition avec H. Dufourt, B. Mantovani et S. Sciarrino et a fait partie du projet "Tempo Reale" d'alphabétisation musicale avec les nouvelles technologies promu par Luciano Berio. Elle a enrichi sa formation musicale en cultivant une variété d'intérêts allant de la musicologie à l'esthétique et à la pédagogie musicale. Elle a été récompensée lors de concours nationaux et internationaux, notamment par le 1er prix du International Electroacoustic Music Competition Musica Nova  (Prague 2009) et le 1er prix du concours Dutch Harp Composition Contest (Utrecht 2012). Sa musique est jouée dans les plus grands festivals internationaux, dont les plus récents : Biennale di Venezia, Teatro La Fenice, I Pomeriggi Musicali (Milan), EMUFest - Festival international de musique électroacoustique (Rome), Festival Achantes (Metz, Paris), Festival Cantar di Pietre-RSI (Radio-Televisione Svizzera italiana), Festival Music and Performing Arts (New York University), Biennale de musique de Zagreb, Festival ISCM World New Music Days (Vancouver), Festival NWEAMO (Tokyo), ICMC World New Music Days, XIX London New Wind Festival, Kyiv Contemporary Music Days, New Horizons Music Festival (USA), Mixtur (Barcelone), Bienal de Fin del Mundo (Chili). En 2020, elle a publié la monographie A due voci. L’interazione dialogante nell’educazione musicale del Rinascimento. Uno sguardo pedagogico tra passato e futuro, publié par LIM.

Thèmes de recherche: 

  • Synthèse sonore par modèles physiques
  • Instruments virtuels
  • Pratiques compositionnelles avec des instruments virtuels
  • Composition électro-acoustique

Participation à des conseils, comités, associations...: 

  • DALM- Dialogic Approaches to Living Musics / Approcci dialogici alle musiche attuali Gruppo di ricerca del Dipartimento di Musicologia e Beni Culturali di Cremona Università degli Studi di Pavia
  • AIMI (Associazione di Informatica Musicale Italiana)

Publications: