Partenariats académiques

Partenariats académiques internationaux

Accord Erasmus du CESR

  • ‘Babes-Bolyai’ din Cluj-Napoca
  • Bologna - Università degli Studi di Bologna "Alma Mater Studiorum"
  • Bruxelles, Vrije Universiteit Brussel
  • Coimbra - Universida de Coimbra
  • Cluj-Napoca - Universitatea
  • Firenze - Università degli Studi di Firenze
  • Göttingen - Georg-August-Universität Göttingen
  • Münster - Westfälische Wilhelms-Universität Münster
  • Padova - Università degli Studi di Padova
  • Regensburg - Universität Regensburg
  • Urbino - Università degli Studi di Urbino "Carlo Bo"
  • Utrecht - Universiteit Utrecht
  • Venizia - Università degli Studi "Ca Foscari" di Venizia

Autres Accords internationaux

  • Florence - Villa I Tatti, The Harvard University Center for Italian Renaissance Studies
  • Graz - Karl-Franzens-Universität Graz (Projet CoReMA)
  • Haverford - Haverford College (Projet CRIM)
  • Rome - Ecole Française de Rome (Programme PerformArt)
  • Saint Andrews - University of St Andrews (Projet Daniele Barbaro)
  • Stanford – Standford University (Projet The Renaissance banquet)
  • Utrecht - Universiteit Utrecht (Literature Architecture program)

Partenariats académiques et institutionnels régionaux et nationaux

  • Archives départementales d’Indre-et-Loire
  • Conservatoire National de Région de Tours
  • Centre d’Etudes Supérieures de Civilisation Médiévale (CESCM – UMR CNRS 6223), Poitiers
  • Institut de Recherche et d'Histoire des Textes (IRHT – UPR CNRS 841), Paris, Orléans
  • Centre de Musique Baroque de Versailles (CMBV)
  • École Pratique des Hautes Etudes (EPHE), Paris
  • École Nationale Supérieure des Sciences de l’Information et des Bibliothèques (ENSSIB), Paris
  • ENS Lyon

Thèses en co-tutelles

Une thèse an co-tutelle permet à un doctorant français d’effectuer son doctorat à la fois en France et dans un pays étranger, en préparant sa thèse en alternance dans l’un et l’autre pays. Il favorise ainsi la mobilité des doctorants dans des espaces scientifiques et culturels différents.
Le principe de réciprocité signifie que le doctorat délivré dans le cadre d’une convention de co-tutelle est reconnu de plein droit en France et peut également être reconnu dans le pays étranger. La thèse est rédigée dans la langue définie dans la convention et fait l’objet d’une soutenance unique.
Pour en savoir plus, téléchargez le document sur les cotutelles internationales de thèse

> Découvrir la liste des thèses en co-tutelle du CESR

Professeurs et chercheurs invités

Le CESR accueille régulièrement des enseignants étrangers, dans le cadre de mobilités « Erasmus-STA ». Tout enseignant d'une université étrangère désireux de dispenser des cours dans ce cadre peut prendre contact avec le responsable des relations internationales.
Parallèlement, dans le cadre des bourses LE STUDIUM Research Fellowshipbourses Fulbright ou encore Marie Skłodowska-Curie Actions, le CESR accueille régulièrement des chercheurs pour des séjours d’une durée de 1 à 24 mois.

> Découvrir la liste des Professeurs et chercheurs invités au CESR depuis 2007

 

Plus d'informations sur les collaborations internationales sur le site de l'UFR CESR